5 protéines végétales en poudre qui nourriront le monde de demain

Lire aussi notre article sur le sujet « Diététique et produits diététiques en poudre » !

Si notre planète recèle plus de 20 000 espèces de plantes comestibles, moins de 20 d’entre elles constituent 90 % de notre alimentation. La diversification des sources végétales utilisées dans la production d’aliments à base de plantes est primordiale pour garantir la pérennité de la chaîne d’approvisionnement, mais aussi pour développer de nouveaux produits tout en réduisant les coûts de production.



Les protéines végétales sont particulièrement polyvalentes sous forme de poudre et s’intègrent facilement dans toutes sortes de recettes. Mais à chaque nouvel ingrédient son lot de défis en matière de traitement. En effet, chaque poudre ayant des propriétés physiques différentes, il est nécessaire de disposer d’un équipement de mélange performant pour produire des aliments végétaux de qualité à grande échelle.

Alors que les producteurs d'aliments d'origine végétale recherchent de nouvelles façons innovantes de s'approvisionner en ingrédients sains, éthiques et savoureux, les technologues en mélange chez amixon® anticipent une diversité croissante des ingrédients traités dans nos mélangeurs, mixeurs et sécheurs de pointe.

Voici donc cinq aliments en poudre à base de plantes voués à occuper une place grandissante au sein de notre alimentation :


1. Poudre de colza

Rapsöl-Pulver

Les graines de colza sont utilisées à travers le monde pour produire de l’huile végétale et de la nourriture pour animaux. À l’heure actuelle, cette plante aux fleurs jaunes caractéristiques n’est cependant guère utilisée à d’autres fins, et ce bien qu’elle soit abondamment cultivée en Europe, en Amérique du Nord et en Australie. Or, une décision de l’Autorité européenne de sécurité des aliments pourrait bientôt changer la donne. En effet, cette instance vient d’autoriser l’utilisation de la poudre de colza pour d’autres applications alimentaires. Une fois les graines de colza moulues et traitées de manière à réduire leur teneur en anti-nutriments tels que l’acide érucique, il en résulte une poudre équilibrée en acides aminés, en protéines et en fibres.

Le colza en poudre, qui a vocation à devenir un ingrédient rentable et polyvalent, peut être utilisé dans les céréales du petit-déjeuner, le muesli, le pain, les préparations boulangères, ou encore comme substitut à la viande ou comme en-cas.


2. La farine de chanvre

Hanfsamen

On trouve au chanvre plus de 25 000 applications possibles, allant de la fabrication de vêtements aux produits de soins de la peau, en passant par les compléments nutritionnels et les produits alimentaires. Cependant, son lien de parenté avec sa cousine psychoactive, la marijuana, en fait une plante dont la culture est difficile à valoriser. Dans de nombreuses régions où les lois, désuètes, ne distinguent pas les deux plantes, le transport des récoltes de chanvre suscite souvent suspicion et malentendus.

Néanmoins, à mesure que les gouvernements du monde entier commencent à revoir les restrictions sur le chanvre, les graines de chanvre moulues gagnent en popularité dans les produits alimentaires.Non seulement la farine de chanvre est riche en protéines, mais elle constitue une excellente source d’acides aminés et de fibres, ce qui en fait l’une des protéines les plus digestes du marché.

Bien que la farine de chanvre ne contienne pas de gluten et ne lève pas, elle peut être mélangée à la farine de blé pour rétablir le profil macro- et micronutritionnel des produits de boulangerie et leur conférer une saveur riche et noisetée. L’ajout de chanvre aux mélanges de cuisson présente également des avantages du point de vue de la production, puisqu’il permet de réduire les temps de fermentation et de cuisson.


3. Protéines de lentilles d’eau

duckweed protein water lentils

Également appelée lenticule, la lentille d’eau est une plante aquatique à fleurs qui flotte juste sous la surface de l’eau dans les milieux stagnants. Cette plante se reproduit par bourgeonnement asexué et se développe donc rapidement. Les lentilles d’eau étant capables de doubler leur biomasse en 24 heures seulement, elles peuvent être récoltées quotidiennement et leur culture ne nécessite aucun produit chimique.

Mais outre ses avantages agricoles, la lentille d’eau recèle bien d’autres atouts qui en font une source de protéines végétales très prometteuse. En effet, grâce à son goût neutre quoique légèrement sucré et à sa teneur en protéines hydrolysées située entre 65 et 70 %, la poudre de lentilles d’eau peut être ajoutée à presque toutes les recettes pour en améliorer la texture et la valeur nutritionnelle.

La lentille d’eau est promise à une utilisation croissante dans les produits nutraceutiques tels que les poudres de nutrition sportive, ainsi que dans les mélanges de boulangerie et les substituts de viande.


4. La farine d’amarante

amaranth flower

Le marché mondial de la farine sans gluten est en plein essor. Et dans ce contexte, le monde redécouvre l’amarante, une céréale ancienne cultivée par l’homme depuis plus de 8 000 ans.

Issu du grec, le terme « amarante » signifie « immortel ». Ses graines peuvent être moulues en une farine parfumée servant à la confection de pains plats. Les Aztèques utilisaient l’amarante comme aliment de base dans la préparation de tamals, de tortillas et de porridges.

Une portion de 100 g d’amarante contient environ 20 % de l’apport protéique quotidien recommandé pour un adulte et constitue une excellente source de fibres, d’acide folique, de vitamine B6, d’acide pantothénique, de manganèse, de magnésium, de phosphore, de fer et de sélénium.

On peut donc s’attendre à ce que la poudre d’amarante soit utilisée dans un nombre croissant de produits conçus spécifiquement pour les personnes pratiquant un régime sans gluten sur les marchés européen et nord-américain. Soyez à l’affût de l’amarante dans les céréales du petit-déjeuner, le pain, les pâtes et les produits surgelés comme les gaufres.


5. Le teff

teff grass

Le teff est une céréale très ancienne. La farine de teff est produite à partir des graines d’une espèce d’éragrostride originaire de la Corne de l’Afrique. Cette farine riche en protéines est surtout connue pour le goût sucré et terreux qu’elle confère à l’injera, la galette de pain caractéristique de la cuisine éthiopienne.

Mais la saveur particulière du teff n’est pas la seule raison qui explique la hausse de la demande. En effet, le teff est riche en calcium et, contrairement à la plupart des farines sans gluten, la farine de teff peut lever, ce qui permet d’obtenir une consistance spongieuse et aérée qui fait défaut dans de nombreux aliments sans blé.

La demande de teff est en pleine expansion, à telle enseigne que des agriculteurs en dehors de l’Afrique de l’Est s’essaient déjà à cette culture. Le teff est cultivé et récolté dans de nombreuses régions du monde, du Brandebourg en Allemagne à l’Idaho aux États-Unis.

Au vu de l’augmentation de l’offre mondiale de teff, cette céréale a toutes les chances de devenir particulièrement populaire dans les mélanges sans gluten pour la préparation de desserts, de crêpes, de pains, etc.


Votre ligne de production et votre système de mélange sont-ils prêts pour l’avenir de l’alimentation à base de plantes ?

Apprenez-en davantage sur les défis auxquels est confrontée l’industrie croissante des aliments d’origine végétale.

© by amixon®. Texts and images are the property of amixon GmbH, Paderborn, Texte und Bilder sind Eigentum der amixon GmbH, Paderborn, Les textes et les images sont la propriété de amixon GmbH, Paderborn, Los textos e imágenes son propiedad de amixon GmbH, Paderborn, Testi e immagini sono di proprietà di amixon GmbH, Paderborn.