Mélanges prêts à l'emploi : Aliments complets frais et savoureux, au choix également pauvres en graisses et en hydrates de carbone.

Mélanges prêts à l'emploi : Aliments complets frais et savoureux, au choix également pauvres en graisses et en hydrates de carbone.

Des aliments sains pauvres en glucides et sans gluten

Diététique et produits diététiques en poudre

Le mot Diététique vient du grec ancien « διαιτητική » (= étude de l’hygiène de vie) et « δίαιτα » (= style de vie, hygiène de vie, diète). La diététique couvre ainsi tous les aspects d’une vie réglée. Elle se définit comme une science alimentaire appliquée visant le maintien de la santé physique et psychique ou la guérison. Elle constitue une des trois branches fondamentales de la médecine, avec la chirurgie et de la pharmacologie.


Les origines de la diététique se situent vraisemblablement en Asie. Il y a déjà 3000 ans, l’ancienne médecine indienne soulignait les relations entre l’alimentation et les intolérances afférentes. Plus ou moins à la même époque, la diététique traditionnelle chinoise vantait le caractère sain d’une composition alimentaire équilibrée.

Les bases de la diététique furent développées en Europe au 4e siècle avant Jésus-Christ sous Hippocrate.

Selon la tradition hippocratique, la diététique est considérée comme un concept holistique de salutogenèse: vie réglée, activité physique, alimentation saine.Sous l’Empire romain, Galien se rallie à ces idées fondamentales. Partant, il développe la base des « six choses non-naturelles » (sex res non naturales) :

  • la lumière et l’air (lux et aer)
  • la nourriture et la boisson (cibus et potus)
  • le mouvement et le repos (motus et quies ou exercitium)
  • le sommeil et l’éveil (somnus et vigilia)
  • les sécrétions et les excrétions (secreta et excreta)
  • les passions de l’âme (affectus animi ou accidentia animae)

Les idées fondamentales de Galien se maintiennent au Moyen Âge sous l’influence de la religion. C’est sur cette base qu’une alimentation diététique conforme aux calendriers lunaires commence à se développer. De même, les livres traitant de la santé et les livres de recettes sont de plus en plus prisés.

La signification de la diététique a évolué

Aujourd'hui, la diététique se rapporte aussi aux conseils ponctuels et à l’alimentation des personnes soucieuses de leur santé, avec des aliments spécialement préparés. Le credo stipule que la guérison et la promotion de la santé permettent d’accroître le bien-être et la qualité de vie. La diététique est une approche majeure pour la thérapie ou la prévention des maladies liées à l’alimentation.

La surcharge pondérale est souvent la cause première de nombreuses maladies liées au style de vie. Les régimes amaigrissants sont alors incontournables pour réduire le poids. On passe à une alimentation diversifiée avec moins de calories et on adopte un nouveau comportement alimentaire. Les aspects scientifiques sont à la base notamment du régime Atkins, du régime riche en graisse selon le Dr. Felix, du régime par groupe sanguin ou encore du régime Max Planck. L’alimentation permet de traiter maintes maladies du tractus gastro-intestinal. La diététique permet en effet de soulager les effets d’une gastrite, d’une maladie cœliaque, d’une intolérance au lactose, d’une constipation ou de la maladie de Crohn. On consomme des aliments complets normaux tout en évitant les aliments qui entraînent des troubles. On ménage en outre le tractus gastro-intestinal grâce au « clean eating » et à une alimentation cétogène. Une telle alimentation cétogène permet de changer délibérément le métabolisme énergétique du corps par le biais d’une nutrition pauvre en glucides mais riche en graisses. Les maladies du foie - par ex. la cirrhose graisseuse ou la cirrhose du foie - peuvent avoir de nombreuses causes. Une nourriture naturelle pauvre en graisses et riche en vitamines est ici recommandée.

Parfois, les maladies des voies biliaires (calcul biliaire, etc.), du pancréas (pancréatite chronique et aiguë, etc.), des os (ostéoporose) ou du métabolisme (diabète sucré, mucoviscidose, troubles du métabolisme graisseux, etc.) trouvent leurs origines dans une certaine malnutrition. De nombreuses diététiques ont été développées pour traiter ces maladies de manière préventive. Aujourd’hui encore, un bon nombre de ces diététiques sont mises en œuvre pour les symptômes les plus variés: alimentation complète, végétarisme, végétalisme, crudités, macrobiotique, alimentation dissociée, diététique de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), alimentation selon les cinq éléments, diététique Ayurvéda, diététique de l’anthroposophie.

La malnutrition ou les carences alimentaires peuvent également être dues à des problèmes physiologiques. Manger rapidement peut ainsi inhiber la sensation de satiété et de faim. Les produits dont nous disposons sont censés stimuler nos besoins : l’alcool s’accompagne d’une certaine détente, le chocolat procure une sensation de joie, la crème glacée est souvent une récompense. La boisson et la faim émotionnelles servent parfois à compenser un manque. Une alimentation disciplinée durable suppose néanmoins une approche thérapeutique globale pour équilibrer autant d’aspects du quotidien que possible.

Les alternatives aux denrées alimentaires traditionnelles sont souvent disponibles en poudre

De nombreuses maladies - surtout en lien avec le tractus gastro-intestinal - sont souvent dues à des intolérances alimentaires, des intolérances à certaines substances ou des allergies. Le gluten - une protéine présente dans de nombreuses céréales - est largement responsable des symptômes de la maladie cœliaque avec des douleurs abdominales, de la diarrhée et des flatulences. Le consommateur recherche par conséquent des alternatives aux denrées alimentaires traditionnelles qui ne contiennent pas certains constituants. Un autre aspect majeur est la perte de poids qui est entre autres favorisée par des aliments pauvres en glucides. Les produits sans gluten et pauvres en glucides sont donc très prisés, a fortiori s’ils sont faciles à produire.

C’est ainsi que beaucoup de ces produits sont disponibles sous forme de poudre ou même de mélange de poudres. Il arrive encore plus fréquemment qu’un mélange de poudres entre dans la composition de nombreux aliments diététiques secs, humides et liquides. La préparation de la poudre revêt donc une importance particulière. Prenons par exemple les mélanges d’épices, d’arômes, de colorants naturels et de fibres qui garantissent un goût équilibré et une bonne digestibilité. Les oligoéléments indispensables comme par ex. le fer, le calcium, le zinc, l’iode, le cuivre, le sélénium, le chrome, le fluor, le potassium, le sodium, le magnésium et le phosphore doivent - dispersés et désagglomérés – être préparés sous forme de prémélanges. Il en va de même pour les vitamines, les probiotiques et les prébiotiques en capsules. La société amixon GmbH sise à Paderborn fabrique à cet égard sept mélangeurs de précision verticaux à haut degré d’intégration. amixon GmbH est ainsi le leader incontesté en termes de systèmes et de qualité pour ce segment majeur.

© by amixon®. Texts and images are the property of amixon GmbH, Paderborn, Texte und Bilder sind Eigentum der amixon GmbH, Paderborn, Les textes et les images sont la propriété de amixon GmbH, Paderborn, Los textos e imágenes son propiedad de amixon GmbH, Paderborn